Alou Coulibaly

Alou Coulibaly
Directeur du Samusocial Mali
Peut-on concilier urgence et insertion ?

Titulaire d’un DEA en Anthropologie du Changement Social et du Développement et d’un Diplôme Supérieur en Travail Social, Alou Coulibaly travaille depuis 15 ans dans le monde associatif malien. Après un long parcours en milieu rural dans le renforcement des organisations communautaires et l’appui/conseil aux collectivités locales, Alou Coulibaly travaille depuis 2011 au Samusocial Mali, ONG de droit malien œuvrant pour la protection et la promotion des droits des enfants et jeunes en situation de rue à Bamako. Il a piloté la création en 2011 du cadre de concertation des acteurs publics et associatifs de la lutte contre l’exclusion sociale des enfants et jeunes des rues dans le District de Bamako et demeure aujourd’hui l’un des principaux animateurs de cette plate-forme. Attaché aux droits des enfants, Alou Coulibaly est membre depuis 2018 du bureau de la Coalition malienne pour les droits de l’enfant (COMADE).

Peut-on concilier urgence et insertion ?
23 novembre 2019 16:00

L’urgence sociale décrit une méthode de « l’aller vers » celles et ceux parmi les plus exclus, vivant en rue, qui ne demandent plus rien et qui sont dans l’incapacité d’aller vers les services d’aide. De l’urgence de la réponse aux besoins immédiats de ces personnes au temps long nécessaire à la mise en place d’un accompagnement individuel pour envisager des solutions de sorties de rue, de quel temps disposons-nous ? Les acteurs des Samusociaux nationaux et du Samusocial International doivent intervenir dans une temporalité adaptée à chaque individu, qui se heurte à des temporalités plus systémiques liées aux exigences de résultats, d’insertion, d’adéquation à des cadres normatifs et des politiques publiques éloignées des spécificités des personnes, enfants ou adultes, en situations d’exclusion. Comment aborder, alors, ces temps de l’urgence sociale ?

Partager :
#TIMEWORLD2019