Ana Millet

Ana Millet
Violoniste
Spectacle : TimeWorldNight

Née à Buenos Aires en 1984, Ana Millet commence le violon à 4 ans avec Robert Papavrami. Puis, élève de Zacharia Zorin au Conservatoire National de Région de Limoges, elle obtient à l’unanimité la médaille d’or en 1997 puis le Prix de la ville. En 2000, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Boris Garlitsky et obtient en 2004 un premier prix de violon. Elle intègre le Cycle de perfectionnement violon solo ainsi que la classe de Claire Désert et Ami Flammer en formation supérieure de musique de chambre, en trio avec piano, avec Hélène Latour et Nima Sarkechik. Elle est pendant deux saisons violon solo de l’Orchestre des Lauréats du CNSMD de Paris. Elle a été la violoniste du groupe Langage Tango. Elle travaille sous la direction de grands chefs tels que Myung Whun Chung, Christoph Eschenbach, Paavo Järvi, Esa-Pekka Salonen, Pierre Boulez, Gustavo Dudamel. Aujourd’hui, Ana Millet est membre titulaire de l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Elle se produit régulièrement lors de concerts de musique de chambre, notamment avec le quatuor à cordes Amarcord.
Spectacle : TimeWorldNight
23 novembre 2019 18:00 - Amphi Gaston Berger
Et si on prenait l’œuvre d’Arnold Schoenberg au mot ? « La nuit transfigurée » inspirée par le poème de Richard Dehmel ne serait-elle pas encore plus impressionnante si on n’avait que notre ouïe pour en recevoir la beauté ? Après la lecture du poème dans un noir complet le spectateur entendrait le chef-d’œuvre de Schoenberg dans sa version pour sextuor à cordes joué dans une obscurité quasi totale. Cette mise en espace permettrait à l’auditeur d’avoir une nouvelle perception de la pièce. Une création lumière évoquant la nuit habillerait la salle avec des couleurs sombres. Les musiciens présents ne seraient que voix et leur présence uniquement auditive. Une expérience jamais faite car elle nécessite l’exécution de l’œuvre par cœur, sans partition ni pupitre par les six musiciens. « La nuit transfigurée » est une œuvre qui a vu le jour au carrefour entre le romantisme germanique du 19ème siècle et le modernisme qu’ont établi Schoenberg et ses deux disciples, Berg et Webern. Interprété par Ana Millet, Juliette Salmona, Corentin Bordelot, David Haroutunian, Pauline Bartissol, Sarah Chanaf. Lecture par Simon Abkarian.
Partager :
#TIMEWORLD2019