David Haroutunian

David Haroutunian
Violoniste

Né à Erevan (Arménie), David Haroutunian apprend le violon avec son père, violoniste professionnel, disciple de Léonid Kogan puis avec Petros Haykazyan à l’école supérieure Tchaïkovski de Erevan. Il en sort en 1995, à l’âge de treize ans, avec les plus hautes distinctions et donne alors ses premiers concerts en Arménie et en Russie. La même année, il quitte l’Arménie et entre au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la prestigieuse classe de Jean-Jacques Kantorow. Il obtient son Premier Prix de Violon, trois ans plus tard en 1998. David Haroutunian rencontre alors de nombreuses personnalités musicales qui l’invitent à partager la scène et dont le rôle sera déterminant dans l’évolution du jeune violoniste : Rouben Aharonian, aujourd’hui le premier violon du quatuor Borodine, Boris Belkin, Olivier Charlier, Zachar Bron, Donald Weilerstein, Christian Ivaldi et bien d’autres.Dès lors, la vie musicale de David Haroutunian se développe rapidement et se produit en soliste avec des orchestres prestigieux (l’Orchestres Nationaux Philharmoniques d’Arménie, l’Orchestre de Chambre de Moscou, l’Orchestre de Lauréats du Conservatoire de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, de SWR de Freibourg) et aux quatre coins de la planète, dans des salles, des saisons et des festivals internationaux : Théâtre – des – Champs - Elysées, Auditorium de la Maison de la Radio, Salle Cortot, Philharmonie à Budapest, Palazzo Chigi Saracini à Sienne. Il construit aussi un belle carrière de chambriste et joue en récital et musique de chambre avec de nombreux artistes comme Paul Badura-Skoda, Nicholas Angelich, Elisabeth Leonskaja, Itamar Golan, François-Frédéric Guy, Sonia Wieder-Atherton, Vahan Mardirossian, Henri Demarquette, Jean-Jacques Kantorow, Gérard Poulet, etc. Son premier enregistrement « live » à la radio de Budapest est largement salué par la critique hongroise et il est l’invité régulié de média puissants : France Musique, Radio Classique, Radio Nationale d’Arménie, la radio Nationale de Hongrie. David Haroutunian est également le directeur artistique de trois festivals : « Les Variations Musicales de Saint-Estèphè », le « Festival de Bormes-les-Mimosas » ou encore « Musique(s) en Emeraude » à Saint-Malo. Passionné d’enseignement et de transmission David Haroutunian est professeur au Conservatoire du 7e arrondissement de Paris depuis 2018. Il a donné de diverses master classes en Argentine, en Grèce, en Arménie, en Irlande, etc. Il joue un violon de Lorenzo Carcassi fait à Florence en 1753.

Tangomotán aime improviser et ne se lasse jamais de réinterpréter, de travailler, d’évoluer, de s’affranchir pour mieux redécouvrir ce tango qu’ils rendent palpable, charnel, visuel. Les murs se couvrent d’images, la voix se joint à l’instrument, et la scène devient théâtre. Le temps d’un concert les minutes sont suspendues ; passé, présent et futur se rencontrent et se répondent. Tout a changé. Rien n’a changé.

Partager :
#TIMEWORLD2019