Jean-Baptiste Beuscart

Jean-Baptiste Beuscart
Médecin gériatre et néphrologue
Atelier : Faut-il du temps pour rester humains ?

Jean-Baptiste Beuscart est médecin diplômé en gériatrie et en néphrologie et chercheur diplômé en épidémiologie et en santé publique. Gériatre au CHU de Lille et professeur titulaire à l'Université de Lille, il s’occupe actuellement de révision médicamenteuse en collaboration avec le Département de Pharmacie. Ses activités de recherche portent sur la détection automatique de prescriptions potentiellement inappropriées chez les patients âgés hospitalisés et en soins primaires, et sur l'évaluation des procédures de soins pour les populations réelles, en particulier les personnes âgées et les personnes fragiles.

Atelier : Faut-il du temps pour rester humains ?
21 novembre 2019 17:30 - Salle AB

La pensée occidentale classique conçoit le temps de trois manières. Il y a Chronos : le temps physique, linéaire, dans lequel on évolue et qu’on peut mesurer. Il y a Kairos : l’instant, l’occasion, ce moment ponctuel qui fait la différence - la différence entre un « avant » et un « après ». Et il y a Aiôn, le(s) cycle(s) de l’univers et de la vie, les âges, l'ère, la génération. Aujourd’hui, à l’ère de la globalisation et de la médiatisation par internet, les réseaux sociaux, et des ressources technologiques de plus en plus performantes, nos sociétés vivent dans la simultanéité : dans l’immédiateté de l’information, dans le feu de l’action, dans l’urgence de la ré-action. Mais là où il y a action et urgence, il y a souvent nécessité d’une prise en charge. Dans les procédures de prise en charge médico-sociale, qu’elles soient personnalisées ou populationnelles, la question du temps s’impose, d’autant plus avec des personnes ou de populations en état de fragilité ou de vulnérabilité. Et elle se croise avec un autre enjeu majeur de nos sociétés actuelles : la nécessité de « rester humains ».

Partager :
#TIMEWORLD2019