Maxime Abolgassemi

Maxime Abolgassemi
Professeur et écrivain
Conférence : Victor Hugo a-t-il fait gagner du temps au big data ?

Maxime Abolgassemi enseigne la littérature et la culture générale en classes préparatoires au lycée Chateaubriand de Rennes. Partisan d'un renouvellement pédagogique, il a publié un ouvrage pour promouvoir des pratiques d'écriture créative dans l'enseignement du français. De son expérience de juré de divers concours et d'enseignant, il a tiré une méthode pratique qui prend en compte les multiples enjeux que soulèvent les épreuves « d'entretien de personnalité » lors des oraux d'entrée dans les grandes écoles. Docteur en lettres (université Paris-Sorbonne) et agrégé de lettres modernes, il est aussi titulaire d'une maîtrise de physique théorique (université Pierre-et-Marie-Curie). Ses travaux portent sur le « hasard objectif » des surréalistes, la notion de contrefiction qu'il a introduite, et la transparence démocratique. En 2017, il publie Nuit persane, un premier roman qui plonge le lecteur à Téhéran dans les dernières années qui précédèrent la Révolution iranienne.

Conférence : Victor Hugo a-t-il fait gagner du temps au big data ?
22 novembre 2019 14:00 - Amphi Gaston Berger

L'essor des algorithmes aptes à traiter et interpréter intelligemment des mégadonnées va nous faire gagner un temps presque fabuleux dans quasiment tous les domaines, comme par exemple la prévision des maladies ou la détection des fraudes. Cette innovation extraordinaire s'inscrit dans la logique d'un modèle plus général, qui a rendu possibles ces prouesses : le monde de la transparence démocratique, que nous n'identifions pas toujours bien. Or l'art et (singulièrement) la littérature ont joué un rôle majeur dans cet avènement. Trois postulats rendent possible le big data, et probablement l'intelligence artificielle à venir : l'universalisation, l'égalitarisme et l'inversion de valeur. Cette dernière caractéristique originale a cheminé dans l'histoire de l'art, en passant par « l'objet perdu » surréaliste et l'art moderne, jusqu'à être finalement développée numériquement par nos nouvelles infrastructures de calcul. Et c'est Victor Hugo, dans une scène clé des Misérables, qui nous fournira un point de départ frappant.

Partager :
#TIMEWORLD2019