Nayla Tamraz

Nayla Tamraz
Professeure
Conférence : L’Art peut-il définir le contemporain ?

Nayla Tamraz est professeure de Littérature et d’histoire de l’Art à l’Université Saint-Joseph à Beyrouth, où elle a dirigé le département de Lettres françaises. En 2010 elle y a créé le programme de Master en « critique d’Art et curatoriat » qu’elle dirige actuellement. Elle y a également organisé en 2014 le colloque international « Littérature, art et monde contemporain : Récits, Histoire, Mémoire ». Elle mène en parallèle une carrière de critique d’Art et de commissaire d’exposition. Dans ce contexte elle a curaté plusieurs manifestations dont l’exposition Poetics, Politics, Places qui se tint au Musée des Beaux-Arts de Tucuman en Argentine, dans le cadre de la Biennale internationale d’Amérique du Sud (Bienal Sur). Ses recherches portent sur une théorie et une esthétique comparées de l’Art et de la Littérature, ainsi qu’à leur mise en contexte historique, ce qui la conduit à s’intéresser aux questions d’Histoire, de la mémoire et du récit dans le Liban de l’après-guerre.
Conférence : L’Art peut-il définir le contemporain ?
22 novembre 2019 10:00 - Amphi Louis Armand
« Le contemporain est l’inactuel ». Roland Barthes résume ainsi, dans une note à ses cours au Collège de France, les propos de Nietzsche. Dans Qu’est-ce que le contemporain ? Giorgio Agamben commente : « Celui qui appartient véritablement à son temps, le vrai contemporain, est celui qui ne coïncide pas parfaitement avec lui ni n’adhère à ses prétentions, et se définit, en ce sens, comme inactuel ; mais précisément pour cette raison, précisément par cet écart et cet anachronisme, il est plus apte que les autres à percevoir et à saisir son temps » . Quel est donc ce temps auquel nous invitent les philosophes et dans lequel, disent-ils, nous serions mieux à même de contempler celui duquel on s’abstrait ? Quelle est donc cette étrange temporalité qui, dès lors, s’invite en nous, et à quelle posture nous engage-t-elle ?
Partager :
#TIMEWORLD2019